SwissMetro-NG est une organisation à but non lucratif politiquement neutre (NG = Nouvelle Génération)


De Genève à Berne en 12 minutes!
De Berne à Zurich en 12 minutes!

 

Devenez membre et "réservez" votre billet


 

Une Vision pour la Suisse

L’objectif de notre association est un système de transport moderne, durable et ultrarapide pour décharger nos réseaux ferroviaire et routier, tout en satisfaisant les exigences du XXIe siècle (CO2, efficience énergétique, durabilité etc.). Il s’agit de relier les centres urbains entre eux, avec efficacité et sans nuire à l’attractivité ni des paysages pittoresques, ni des villes historiques de Suisse. SwissMetro-NG élimine les résistances, au lieu de les combattre par la combustion de toujours plus de carburant, rendant ainsi des vitesses ultrarapides (supersoniques) possibles, durables et économiques.

Problèmes urgents

 

Encombrements et pannes augmentent

Nos routes et chemins de fer sont surchargés depuis longtemps. Il en résulte des pertes économiques intolérables, dues aux heures de bouchons sur les routes ainsi qu’aux pannes et retards sur le réseau ferroviaire.

La solution est-elle « Encore plus de la même chose » ?

Pour la circulation routière et ferroviaire, il existe des plans d’extension grandioses et coûteux pour venir à bout de ces goulots d’étranglement qui entravent la capacité. Ces plans ne sont pas critiqués ici. Mais on peut se demander cependant : encore plus de la même chose ?

Notre espace est limité


Non seulement les infrastructures, mais aussi l’exploitation de notre paysage touchent à leurs limites. La construction de voies de communication encore plus grandes n’est plus acceptable. Il faut qu’il reste suffisamment de place pour habiter, travailler et se reposer.

La Solution: SwissMetro-NG

 

Sous terre et ultra rapidement à travers la Suisse

SwissMetro-NG est durable, propre, rapide, silencieux et écologique. Les trains circulent dans un tunnel souterrain sous vide. L’élimination des frottements permet d’atteindre des vitesses très élevées et une efficience énergétique extrême. Le réseau peut être construit par étapes.

Réseaux possibles

 

Variante 1 : Le premier réseau relie les villes les plus importantes (une seule voie, lignes minces)

Variante 2 : Tronçons à deux voies (lignes épaisses) sur les axes principaux et raccordement avec le sud.

 

 

Variante 3 : Voici à quoi pourrait ressembler le réseau entièrement développé.
(relier d’autres régions, se connecter à des pays étrangers, augmenter la capacité, etc.)
(Lignes minces = une voie, lignes épaisses = deux voies)

 

Il faut une nouvelle étude de faisabilité!
 

Pensons l’avenir maintenant

Favoriser la décentralisation

Voilà pourquoi il faut une nouvelle étude de faisabilité

La mobilité est une partie du problème, non seulement en Suisse, mais aussi dans le monde entier. SwissMetro-NG représente une part importante de la solution. La mobilité dépend d’infrastructures dont la planification et la réalisation exigent beaucoup de temps et la participation de l’État. « Gouverner, c’est prévoir » s’applique ici tout particulièrement. Nous devons commencer maintenant à mettre en place un avenir durable et neutre en CO2 pour la Suisse.

Dans le cadre de l’aménagement du territoire, les villes et agglomérations existantes doivent être bien desservies et consolidées avec efficacité. Ce n’est qu’ainsi qu’on peut protéger les paysages non encore construits. SwissMetro-NG est entièrement souterrain et ne nuit aucunement aux paysages. Il n’y a pas besoin d’expropriations, ni de chantiers visibles en surface.

Les études de l’ancienne société Swissmetro SA de 1999, menées conjointement par l’EPFL, l’EPFZ et des entreprises industrielles et bureaux d’ingénieurs suisses, doivent être mises à jour. L’influence des nouvelles technologies dans le secteur de la mobilité doit être étudiée et intégrée selon l’arrêté fédéral sur l’« étape d’aménagement 2035 ». La base est ainsi donnée pour une nouvelle étude de faisabilité sur SwissMetro-NG.